preloader

.. loading ..

janvier 10, 2022 0 Comments

10 CONSEILS POUR FAIRE UNE BONNE PREMIÈRE IMPRESSION LORS D’UNE RENCONTRE AVEC UN FRANCHISEUR

Les réunions de franchise peuvent être tout aussi éprouvantes que les entretiens d’embauche classiques ; vous devez être un entrepreneur, un investisseur, un homme d’affaires, un leader et un ambassadeur de marque convaincant pour réussir à devenir franchisé. Voici comment faire bonne impression lorsque vous rencontrez un franchiseur pour la première fois.

La préparation d’un entretien avec un franchiseur ne se limite pas à la lecture de documents sur l’entreprise et à la mise au point de vos réponses aux éventuelles questions de l’entretien. Vous devez savoir comment faire une bonne première impression.

Certaines études ont montré qu’il ne faut qu’un dixième de seconde pour se faire une opinion d’une personne et savoir si elle est digne de confiance, si elle a de la classe et si elle est puissante. D’autres disent qu’il faut jusqu’à une minute, mais la plupart s’accordent à dire que les gens se font une idée assez précise d’une personne en quelques secondes.

Heureusement, il y a quelques choses que vous pouvez faire lorsque vous rencontrez un franchiseur pour augmenter vos chances de faire une bonne première impression.

Comment impressionner un franchiseur lors de votre rencontre

  1. Habillez-vous élégamment

Votre apparence sera la première chose que le franchiseur remarquera à votre sujet, alors assurez-vous qu’elle est élégante. Même si le code vestimentaire de la franchise semble peu contraignant, faites l’effort de préparer, laver et repasser une tenue professionnelle. Lorsque vous arrivez, vérifiez que vous êtes toujours aussi élégant. Jetez un coup d’œil à vos vêtements, à vos cheveux et à vos dents pour vous éviter des prises de conscience embarrassantes par la suite.

Même si vous rencontrez un franchiseur par le biais d’un appel vidéo en ligne, vous devez toujours vous habiller élégamment. Après tout, cela vous aidera à vous mettre dans l’esprit du travail.

  1. Arrivez à l’heure

Si vous êtes en retard, vous donnerez une mauvaise première impression avant même d’arriver. Accordez-vous suffisamment de temps pour vous préparer à la maison, puis pour vous déplacer. Essayez d’arriver cinq à dix minutes à l’avance afin de démontrer votre capacité à gérer votre temps.

Si vous rencontrez un problème inévitable et que vous vous rendez compte que vous allez être en retard, ne paniquez pas. Prévenez le franchiseur dès que possible et rendez-vous calmement à la réunion. S’il est raisonnable, il comprendra et appréciera votre communication claire et professionnelle.

  1. Respectez la réceptionniste

Lorsque vous arrivez dans le bâtiment, essayez de garder l’esprit clair. S’il y a un réceptionniste, saluez-le chaleureusement et accordez-lui toute votre attention lorsque vous vous inscrivez. Certains franchiseurs demandent à leur personnel de faire un rapport sur l’attitude des candidats, vous voulez donc qu’il remarque votre approche amicale et confiante.

Ce conseil vaut pour tous les employés de la franchise. Traitez-les comme vos futurs collègues et commencez à entretenir des relations professionnelles avec eux dès votre première rencontre.

  1. Faites le premier pas

Lorsque vous rencontrez un franchiseur pour la première fois, vous pouvez montrer que vous êtes confiant et proactif en lançant le processus de présentation. En vous approchant avec une main tendue prête à être serrée et en lui rappelant votre nom, vous montrez que vous contrôlez la situation.

  1. Souriez

Le sourire n’est pas forcément naturel lorsque vous rencontrez un franchiseur pour une discussion commerciale, mais il peut vous aider à vous présenter comme un entrepreneur coopératif et confiant. Avec une attitude positive, vous pouvez également vous montrer accessible et sérieux.

Toutes ces qualités sont importantes pour tout propriétaire d’entreprise, en particulier si vous envisagez de constituer une équipe d’employés.

  1. Agissez de manière professionnelle

Ce point ne devrait pas être une surprise, mais il vaut la peine d’être répété. Évitez d’utiliser un langage et un argot inappropriés, de jurer ou d’aborder des sujets potentiellement choquants. Si vous devez vous montrer confiant et amical, il est important de ne pas paraître trop familier ou informel.

En général, il est préférable que la conversation reste en rapport avec l’opportunité d’investissement et que vous ne vous éloigniez pas trop des sujets liés aux affaires.

  1. Rangez votre téléphone

C’est peut-être une seconde nature de laisser tomber votre téléphone sur la table à côté de vous, mais cela peut donner une mauvaise impression à un partenaire commercial potentiel. Il peut penser que vous voulez pouvoir consulter vos messages et vos notifications à tout moment.

Montrez au franchiseur que vous lui accordez toute votre attention en gardant votre téléphone dans votre poche ou votre sac – et en le mettant en mode “silencieux”, bien sûr.

  1. Pensez à votre posture

Notre posture et notre langage corporel peuvent avoir un impact considérable sur la façon dont les gens nous perçoivent. Sans le savoir, nous pouvons révéler des sentiments de nervosité, de malaise ou même d’ennui.

Alors, tenez-vous droit, regardez le franchiseur dans les yeux et essayez de vous pencher en avant plutôt qu’en arrière tout au long de la réunion. Si vous avez tendance à gigoter, gardez les mains entrecroisées et buvez une gorgée d’eau lorsque vous voulez bouger.

  1. Posez des questions

Essayez toujours de poser quelques questions à la fin d’une réunion avec le franchiseur pour montrer votre intérêt pour l’opportunité. Mais choisissez toujours vos sujets avec soin afin d’éviter de révéler un manque de connaissances sur les aspects fondamentaux de l’opportunité de franchise. Poser des questions sur des sujets sur lesquels vous auriez pu facilement faire des recherches en ligne n’impressionnera probablement pas le franchiseur.

Si vous n’avez pas de questions spécifiques, vous pouvez approfondir certains des sujets que vous avez déjà abordés. Posez des questions sur les spécificités du programme de formation, les options de financement ou les chiffres d’affaires des franchisés existants, par exemple.

  1. Soyez authentique

L’authenticité est essentielle. Il est tentant d’exagérer vos points forts et vos expériences, mais les franchiseurs peuvent généralement voir clair dans les histoires embellies. Tenez-vous-en à la vérité et évitez de vous mettre en scène.

Vous n’êtes pas obligé de vous présenter comme le parfait chef d’entreprise, avec une apparence immaculée, une confiance inébranlable et des décennies d’expérience. Trouvez plutôt la ligne de démarcation entre une bonne présentation et des excès.

 

 

Partager :

Leave A Comment

brand
brand
brand
brand
brand
brand
brand